Paris, le 16 juillet 2019

Formation professionnelle, une situation alarmante pour les courtiers de proximité

La réforme de la Formation professionnelle décidée à l’automne 2018, a été déployée à marche forcée à partir du 1er janvier 2019, actant la création des OPCO en remplacement des OPCA1 (voir ci-dessous). Pour les courtiers d’assurances s’ajoute une contrainte forte, induite par la mise en oeuvre de la DDA (Directive sur la Distribution d’Assurance) qui impose depuis février 2019 15 heures minimum de formation par an pour les collaborateurs exerçant des activités de distribution.
Cette obligation nouvelle est vertueuse pour la profession et PLANETE CSCA y est très favorable dans la perspective de la professionnalisation des salariés des cabinets de courtage. Néanmoins remplir cette obligation reste compliqué pour les courtiers de proximité qui se heurtent à de fortes difficultés en matière de prise en charge, les circuits habituels ayant été déstabilisés lors du passage des OPCA aux OPCO.

L’allongement des délais de traitement des dossiers de prise en charge des formations professionnelles des collaborateurs des cabinets de courtage est généralisé, et de nombreuses demandes restent à ce jour sans réponse de la part d’AGEFOS PME (ex-OPCA de la profession), pour 2018 et pour 2019, année de transition pendant laquelle AGEFOS PME intervient pour le compte d’Atlas (nouvel OPCO).

Or lorsqu’ils n’obtiennent pas d’accord de financement, ou que celui-ci parvient trop tard, certains cabinets renoncent aux formations qu’ils ont sélectionnées pour leurs collaborateurs. Cette absence de visibilité sur leur budget de formation et donc sur leur capacité à former leurs salariés est un facteur déstabilisant, tout particulièrement pour les courtiers de proximité.

Aujourd’hui, PLANETE CSCA s’alarme de cette situation non contrôlée, entrainant le fait que de nombreux professionnels ne seront pas en mesure de remplir leurs obligations liées à la DDA en raison d’un déficit de prise en charge des formations. Ces difficultés opérationnelles
viennent perturber la mise en oeuvre de réformes positives sur le fond et auxquelles notre syndicat est attaché.

PLANETE CSCA est issu du rapprochement de la Chambre Syndicale des Courtiers d’Assurances (CSCA) et de PLANETE COURTIER. Avec plus de 2 000 adhérents représentant plus des trois quarts des entreprises du secteur (en chiffres d’affaires et en effectifs), PLANETE CSCA s’appuie sur ses 9 collèges régionaux et de proximité et ses 6 collèges catégoriels pour fédérer toutes les typologies de cabinet de courtage en France.

Consulter le communiqué en version PDF

1 Le 1er avril 2019, onze opérateurs de compétences (OCPO), chargés d’accompagner la formation professionnelle, ont été agréés. Ils remplacent les anciens organismes paritaires collecteurs agréées (OPCA). Ces opérateurs de compétences ont pour missions de financer l’apprentissage, d’aider les branches à construire les certifications professionnelles et d’accompagner les PME pour définir leurs besoins en formation.