A l’occasion du grand rassemblement national du courtage d’assurance à Marseille le mardi 2 avril 2019, la Chambre Syndicale des Courtiers d’Assurances (CSCA) sera représentée par son Président national, Bertrand de Surmont, son Président régional, Didier Boranian et l’ensemble des élus du comité régional de la CSCA Méditerranée. La CSCA accueillera toute la journée les professionnels sur son stand pour informer et échanger sur les grands sujets d’actualité.

 
Bertrand de Surmont interviendra par ailleurs aux côtés de Laurent Ouazana, Président de PLANETE COURTIER, sur le projet de réforme d’autorégulation du Courtage d’Assurance lors de la conférence plénière qui se tiendra à 11h. Ils reviendront à cette occasion sur les grands objectifs de cette réforme et répondront aux questions des courtiers de proximité présents dans la salle.
 
Pour rappel, à l’initiative de la Direction Générale du Trésor, une réforme de la profession de courtier d’assurance est actuellement en débat au Parlement. Elle vise à faire évoluer la profession vers un modèle d’autorégulation assuré par des associations professionnelles de courtiers, indépendantes des syndicats professionnels et agréées par l’ACPR. Ainsi, au 1er janvier 2020, pour être immatriculés à l’ORIAS, les courtiers auront l’obligation d’adhérer à une de ces nouvelles associations qui assureront des missions en matière de médiation, formation et vérification des conditions d’accès à la profession.
 
cette réforme permettra de répondre aux objectifs suivants :
  • Tenir compte de la diversité des acteurs du courtage d’assurances en accompagnant l’ensemble des courtiers, et particulièrement les courtiers de proximité, ainsi que leurs mandataires face aux grands défis réglementaires et technologiques croissants (formation professionnelle, DDA, RGPD...) ;
  • Proposer un environnement bienveillant et du conseil pour assurer le bon niveau de conformité de la profession ;
  • Moderniser un secteur d’activité en créant des organisations professionnelles responsables et innovantes au service des professionnels et des assurés. 
En outre, ces nouvelles missions permettront à chaque courtier,  dans le respect de son modèle économique, de se consacrer pleinement et sereinement à ses clients en se libérant de la pression réglementaire. Il délivrera ainsi un conseil à forte valeur ajoutée dans un cadre d’exercice de la profession rigoureux, sécurisé et garantissant la protection du consommateur.