Logo Intermedius

Créé à l’initiative de la CSCA, l’institut Intermédius a réuni pour la première fois le 14 septembre son Comité scientifique, chargé de piloter et d’engager ses premiers travaux de prospective, qui seront publiés en mars 2017.



Présidé par Nicolas Bouzou, auteur de nombreux ouvrages et essais économiques, qui apportera son décryptage des tendances macroéconomiques, technologiques et sociétales et son analyse de leurs implications concrètes pour le secteur de l’intermédiation, ce Comité scientifique de l’Institut Intermédius est composé notamment de Jean Bizet, Sénateur de la Manche et Président de la Commission des Affaires européennes du Sénat qui apportera sa vision européenne au travers notamment d’éléments politiques et techniques comparatifs.

D’autres personnalités qualifiées et des représentants des différentes composantes des métiers de l’assurance et de l’intermédiation en particulier participeront aussi activement aux travaux. La Chambre de Commerce et d’Industrie France, le Conseil Supérieur du Notariat, l’Institut français des Experts Comptables et Commissaires aux Comptes, l’Institut des Assurances-Paris Dauphine, la Fédération Française des Assurances (FFA), l’AGEA, le cabinet Gide Loyrette Nouel, le Cercle de l’épargne ou encore le Bipar, notamment, ont rejoint à ce jour le Comité scientifique de l’Institut Intermédius.

Pour son lancement, l’Institut Intermédius focalise sa première réflexion sur l’évolution de l’assurance et de l’intermédiation à horizon de 10 ans associée à une série de propositions visant à accompagner et faciliter les mutations du métier.

Cette analyse se fera à la lumière de l’évolution de la relation avec le client final et tournera autour de 3 thèmes principaux :
  • la proximité territoriale;
  • les métiers de demain,
  • les évolutions législatives et réglementaires.