Projets

Interlocutrice historique, légitime et reconnue de l’ensemble des parties prenantes du secteur de l’assurance (organisations et institutions professionnelles et politiques, ...) la CSCA a vocation à fédérer tous les acteurs de l’intermédiation d’assurances et à anticiper les (r)évolutions et proposer des solutions !

Fédérer : l’Association Nationale du Courtage et de l’Intermédiation en Assurances (ANCIA)

L’intermédiation en assurances a connu de profondes évolutions ces dernières années, du fait notamment de la réglementation européenne. D’autres textes sont attendus et seront bientôt transposés en Droit français, tels que la Directive sur la Distribution d’Assurances (DDA, petite sœur de la DIA 1), le Règlement PRIIPs ou encore MIFID II.
Depuis toujours, la CSCA œuvre au quotidien pour défendre les courtiers dans toutes les phases préparatoires puis de transposition et d’application de ces profondes réformes.

En parallèle de cette mobilisation permanente au bénéfice des courtiers, il apparait aujourd’hui impératif d’unir toutes les forces de l’intermédiation en assurances pour faire entendre plus haut et plus fort nos voix, et défendre le rôle essentiel de nos métiers dans la chaîne de valeurs de l’assurance, du côté et au service des consommateurs de produits et services financiers !

C'est toute l’ambition de l’ANCIA (Association Nationale du Courtage et de l’Intermédiation en Assurances), constituée à l’initiative de la CSCA.

Son but est de fédérer le maximum d’organisations professionnelles de l’intermédiation en assurances, permettant ainsi de peser le plus lourd possible dans le cadre des différents enjeux qui vont s'ouvrir pour notre profession.
Des organisations professionnelles sont d’ores et déjà sur le point de rejoindre l'ANCIA, et nous invitons à y participer toutes celles qui souhaitent suivre ce mouvement.

Anticiper : l’Institut Intermedius

La vocation de la CSCA est également, pour le bénéfice de ses adhérents et plus largement de tous les métiers de l’intermédiation, de mener des travaux prospectifs afin d’anticiper les répercussions inévitables qu’auront toutes les mutations en cours, économiques, sociétales et technologiques.
La CSCA est ainsi à l’initiative de la création d’un cercle de réflexion et d’études : l’Institut Intermedius. Véritable outil de prospective, l’Institut Intermedius a pour principal objectif de soutenir et d’accompagner les initiatives économiques visant à recenser, sauvegarder, promouvoir et développer durablement les métiers de l’intermédiation, en particulier ceux du courtage d’assurances, sur l’ensemble du territoire français et européen.
L’Institut Intermedius est doté d’un Comité scientifique, présidé par l’économiste Nicolas Bouzou.
« De l'antiquité à la révolution industrielle, l'assurance a toujours été au cœur des évolutions du capitalisme. Aujourd'hui, la mutation en cours concerne à la fois la nature des risques, les outils de calculs et la distribution. C'est à cette aune que l'effort prospectif doit être pensé », indique Nicolas Bouzou.

Ce Comité scientifique est composé d’élus, de chercheurs, de représentants de consommateurs ou encore des professionnels de l’assurance et de la banque. En parallèle, les professionnels de l’intermédiation, adhérents ou non à la CSCA, seront consultés et invités à apporter leur contribution.

Pour ses premiers travaux, l’Institut focalise ses réflexions sur l’évolution de l’assurance dans les 10 prochaines années et sa vision du courtage d'assurances de cette transformation, associée à une série de propositions visant à accompagner et faciliter les évolutions du métier.

Continuer d’innover et de développer des solutions concrètes: les solutions d’EDICourtage 2.0, aide à la GPEC …

Apporter des solutions concrètes, innovantes et évolutives en fonction des enjeux fait également partie de l’ADN de la CSCA.
La CSCA a ainsi été précurseur dans la mise au point d’une solution de place pour l’échange de données entre courtiers et assureurs grâce à la conception, puis la mise en œuvre, de la plateforme EDICourtage 2.0, créée à l’initiative de la CSCA avec la FFSA (Fédération Française des Sociétés d’Assurances).

Opérationnelle depuis 2011, la norme EDICourtage 2.0 porte sur toutes les informations, administratives et comptables (production, sinistre, comptabilité). Elle couvre toutes les branches de l’assurance - IARD (incendie, accidents et risques divers) - responsabilités et assurances de personnes, en risques de particuliers, professionnels et entreprises.
EDICourtage 2.0 s’adapte en permanence et s’enrichit régulièrement de nouvelles fonctionnalités.

Pour en savoir +www.edicourtage.fr

Autre exemple de solutions très concrètes : en tant qu’organisation patronale de la branche du courtage, la CSCA mène avec les partenaires sociaux une politique sociale de branche dynamique et volontariste. Soucieuse d’anticiper les problématiques d’emplois qui se poseront dans les prochaines années pour la branche, la CSCA a diligenté une vaste étude avec les partenaires sociaux et AGEFOS-PME . Cette étude a permis de définir les axes prioritaires de recrutement et de formation professionnelle, à l’aune des différents enjeux identifiés au niveau de la branche du courtage (pyramide des âges, évolutions technologiques, sociétales…).

Cet important travail de recherche et d’analyse au niveau de la branche a trouvé sa réponse, très concrète, dans un outil d’aide à la gestion RH. Très simple d’utilisation, il s’adapte à tous les types et tailles de cabinets.