Se revendiquant comme le « premier courtier en assurance collaborative en France », Amalfi a lancé début janvier une complémentaire santé fonctionnant selon ce mode. Mutualisation des cotisations, possibilité de récupérer jusqu’à 50 % de la cotisation versée, voici le détail de cette offre inédite.
 
On connaissait la franchise cautionnée, lancée en 1996 par France Mutuelle, qui permet à un assuré d’obtenir un remboursement partiel de sa cotisation annuelle d’assurance santé en fonction de son niveau de consommation de soins.  Il y a désormais l’assurance santé collaborative Otherwise.
A la souscription, l’assuré opte pour un niveau de garanties déterminé et, selon ce choix, il est intégré à un groupe de quelques dizaines de personnes qui présente des affinités comportementales. Le financement se décompose en deux parties : l’une est destinée à prendre en charge les dépenses santé basiques du groupe ; l’autre apporte un niveau de protection optimal. A l’issue de l’année et selon les prestations remboursées, jusqu’à la moitié de la cotisation initiale (hors taxes) peut être récupérée par l’assuré sous la forme d’un ‘’bonus collaboratif’’. «  C’est là un intérêt fondamental de l’assurance collaborative : la garantie de payer sa mutuelle au juste prix, tout en bénéficiant de la solidarité entre assurés », met en avant Amalfi.

Echange d’informations entre assurés
La plate-forme Otherwise cherche également à faire entrer en relation les assurés d’un même groupe par l’échange d’informations ou le suivi de programmes d’accompagnement personnalisés.  Dans une optique de transparence, les assurés peuvent suivre en temps réel les dépenses effectuées par la communauté, ayant ainsi une vision précise de l’utilisation des fonds émanant de leur cotisation.
Selon Raphael Berger, cofondateur et Président d’Otherwise, « nous réinventons la complémentaire santé avec un objectif majeur : renforcer la satisfaction et la confiance de nos souscripteurs. Nous proposons un produit dont le rapport qualité-prix est toujours optimisé pour nos assurés ».
 
Le marché des assurances dommages dans le viseur
Thélem Assurances porte le risque d’Otherwise et apporte les garanties nécessaires au développement de ce produit d’un genre nouveau. Une offre originale soutenue par l’Atelier BNP Paribas Group, Agoranov, Finance Innovation, Cap Digital, Scientipôle et BPI France. Au-delà de la complémentaire santé, Amalfi cible les marchés de l’assurance de biens et de responsabilités.  Il distribue ses produits intégralement en ligne.
Reste à voir d’ici quelque temps comment les assurés vont se saisir du concept d’Otherwise, s’ils seront désireux de nouer des liens entre membres d’un même groupe et  quel sera, en moyenne, leur  niveau de consommation des soins.  Avec la plate-forme Alan qui propose des assurances santé entièrement en ligne, Otherwise est la deuxième offre à faire son apparition en quelques semaines avec pour ambition de révolutionner la complémentaire santé.
Geneviève Allaire

Autres articles du dossier

En bref

Hausse soutenue des bénéficiaires de l’ACS

27/06/17

Selon le fonds CMU, « la réforme de l’ACS de juillet 2016 a atteint ses...

Lire plus

Innovation

Verspieren digitalise ses interactions avec les assurés santé

31/07/17

Le courtier Verspieren a choisi de digitaliser les appels de ses assurés...

Lire plus

En bref

​ING et Axa : partenariat digital pour créer une plate-forme mondiale d’assurance

21/06/18

Les deux acteurs annoncent avoir décidé d’unir leurs forces dans le cadre...

Lire plus

Voir le dossier complet