FM Global, chantre mutualiste américain de la prévention des risques en dommages, a publié une étude chiffrée sur le rapport coût/bénéfice de l’investissement dans ce domaine, qui démontre sa réelle efficacité.

L’assureur mutualiste américain FM Global a étudié et analysé les sinistres subis par plusieurs dizaines de milliers de sites qu’il assure, sur la période 2008-2017, représentant une population de 1800 assurés dans le monde entier. Constat simple de cet audit : un « euro investi dans la protection contre les ouragans permet d’éviter 105 € de dommages et pertes », est-il résumé dans l’annonce du groupe. « Cette étude apporte de solides éléments de réponse, d’autant que ce ratio de 1:105 ne tient pas compte des répercussions d’un ouragan majeur sur l’activité d’une entreprise, comme la dégradation de son image de marque et la perte de parts de marché ou de valeur actionnariale », commente Brion Callori, Vice-président senior, responsable de l’ingénierie et de la recherche chez FM Global. 

A l’heure où la saison des ouragans dans la zone de l’Atlantique Nord commence, et à la veille des traditionnels Rendez-vous de septembre de Monte-Carlo où les réassureurs détailleront leurs tendances tarifaires qui se répercuteront sur les contrats d’assurance, l’accompagnement des entreprises par leurs intermédiaires, notamment en matière de prévention, reste donc un atout de poids.  
Catherine Dufrêne