Les agents généraux bénéficient déjà de la solution Hearsay Social pour optimiser leur présence sur les réseaux sociaux et sur leur site web (croissance de plus de 50 % de visibilité). Mais les courtiers devront attendre 2018 pour en profiter. Entre-temps, ceux d’Epargne Actuelle devraient déjà capitaliser sur un robo-adivisor pour les accompagner dans le conseil aux clients.
 
On pourrait penser qu’il n’y en avait que pour les agents généraux ; eh bien non. « Tous les modes de distribution de l’assureur vont bénéficier encore davantage du digital, au fil de l’eau, sans rien brusquer », indique Bruno de Seguins, Directeur du marché des professionnels et de la distribution. « Le direct, via les comparateurs, engrange 40 % de souscription en auto et nous prévoyons de lancer prochainement un chat bot pour faire mieux », renchérit Isabelle Moins, Directrice du marché des particuliers, du digital et des activités directes. Quant au réseau de courtage, il est concerné par le digital à travers la mise en place du robo-advisor au sein du courtier Epargne Actuelle, filiale de l’assureur (distributeur notamment du contrat Afer).  Sa vocation en ces heures de finance chahutée : « conseiller au mieux et en toute autonomie le client tout en en s’assurant que l’épargne placée profite des meilleures performances. Le scoring est réalisée via 12 questions et de nombreux choix de personnalisation ; le client bénéficie d’une possibilité de Web call back en cas de nécessité. A ma connaissance, nous sommes la première compagnie à réseaux intermédiés à proposer un robo-advisor assorti de l’aide d’un conseiller », oberve Nicolas Philippe, en charge du projet au sein de la direction digitale & innovation d’Aviva France.
 
L’alliance de la technologie et de l’humain
A l’heure de l’entrée en vigueur de la DDA qui va modifier les échanges avec le client, il s’agit d’un outil qui va industrialiser et améliorer ces interactions. On est bien là face à une solution où le client bénéficiera de l’automatisme du digital associé au conseil du réseau de courtiers pour une décision mieux éclairée.
Actuellement sous forme de proof of concept (Poc), cette solution sera opérationnelle avant la fin de l’année. « Elle permettra à nos clients de mieux comprendre la gestion de leur épargne et d’opérer des choix pertinents », déclare Amira Bouvier Belabed, de la direction commerciale d’Epargne Actuelle. Dès la rentrée, la compagnie lancera un réseau de courtage centré sur le dommage.
 
Emmanuel Mayega

Autres articles du dossier

En bref

Aviva vend ses activités en Espagne pour 202 millions d’euros

28/02/18

L’assureur a annoncé la vente de l'essentiel des activités qu'il...

Lire plus

Assurances de personnes

​Une ouverture du marché de l’assurance emprunteur à la peine

19/09/16

Le marché peine à s’ouvrir malgré des dispositions majeures ces...

Lire plus

En bref

En 2017, une belle croissance pour Aviva France

14/03/18

Résultat opérationnel en hausse de 11 %, affaires nouvelles vie, épargne...

Lire plus

Le secteur

Baromètre des Pro Aviva : 38 % des entrepreneurs confiants en l’avenir

14/12/16

Au cœur de l’actualité et de la conjoncture, les professionnels sont...

Lire plus

Voir le dossier complet