Axa France vient de lancer MyShareSCPI, un placement locatif immobilier dont la souscription, la sélection des biens immobiliers et la gestion locative du parc s’effectuent via des outils technologiques. Les investissements sont réalisés dans des biens neufs ou anciens (bureaux, commerces, résidences gérées, etc.), en France, comme dans le reste de l’Europe.

Pour MyShareSCPI, Axa s’est allié, entre autres, à des entreprises de la Prop Tech spécialistes de l’analyse, de la valorisation et de la prévision des actifs immobiliers pour déterminer les investissements, réalisés sous forme de Société civile de placement Immobilier (SCPI). Afin de sélectionner les biens immobiliers dans lesquels investir, il est fait appel à de nouveaux modèles prédictifs d’aide à la décision qui prennent en compte les signaux macro ou micro-économiques et font usage de données publiques économiques passées et prospectives.

Les locataires aussi concernés

En termes de gestion du parc immobilier, MyShareSCPI va développer au fur et à mesure la maquette numérique des immeubles qui permet de faciliter la gestion des biens (anticipation des travaux, par exemple). En outre, des services digitaux sont destinés aux locataires.
Selon Sophie Sosamrith, Directeur d’Axa Drouot Estate, filiale d’Axa France spécialisée sur les offres immobilières, « MyShareSCPI […] développe notamment une approche nouvelle de la prise de frais, en ne les retenant sur les cessions d'immeubles que lorsque celles-ci sont en plus-value, et sur les travaux, lorsque ceux-ci dépassent 250 000 euros et nécessitent le dépôt d'un permis ».
 
Côté investisseurs, la souscription de MyShareSCPI est dématérialisée et intègre la signature électronique.
Geneviève Allaire