Quatre directions commerciales ont été mises en place au sein d’Aviva France dont l’une, la direction commerciale proximité, est chargée du réseau courtage vie et courtage dommages. Ces changements résultent d’une volonté de « simplifier l’assurance pour les clients et futurs clients » de la compagnie.

Conquérir de nouveaux clients tout en retenant mieux les clients actuels et développer une marque Aviva « unique et forte » : telles sont les ambitions de Patrick Dixneuf, Directeur général d’Aviva France. Alors qu’elle opère sous les marques Aviva, Eurofil et Epargne Actuelle, la compagnie d’assurances a choisi de s’appuyer sur une marque unique. Ce changement sera accompagné par le lancement d’un nouveau site Aviva.fr à la mi-juillet, premier pas vers la marque unique. Eurofil et Epargne Actuelle passeront sous pavillon Aviva courant 2019.

Le courtage comme accélérateur de développement

En mars, Bruno de Seguins a été nommé à la tête de la Direction commerciale proximité. Elle regroupe, d’une part, un réseau d’agents en vie et dommage implanté sur tout le territoire qui devrait atteindre 1 000 agents actifs d’ici la fin de cette année et, d’autre part, le courtage vie et le courtage dommage. A ce stade, le courtage vie fait preuve d’une forte croissance et le courtage dommage atteste d’un lancement très prometteur. Ainsi, en épargne et retraite, Aviva avait atteint + 9 % de croissance de janvier à  la fin avril 2018 par rapport à la même période de 2017.  A l’issue du premier trimestre 2018, le dommage et la responsabilité pro sont à + 7 % contre + 1,5 % pour l’ensemble du marché et les flottes sont à + 7,9 % contre + 3,3 % en moyenne pour le marché.

Aviva considère que, quel que soit le canal d’acquisition, un client doit pouvoir accéder à tous les services du direct et de la proximité, l’objectif étant de tendre « vers une assurance de services et non plus seulement vers une assurance de produits ».
Geneviève Allaire