La hiérarchie des menaces perçues par les dirigeants n’est pas la même au niveau mondial, selon le dernier sondage réalisé par le Forum Economique Mondial (WEF), en partenariat avec Marsh & McLennan et Zurich Insurance.
 
Au niveau mondial, pour une majorité des 12 411 dirigeants interrogés (dans 136 pays), le principal risque pour leur entreprise dans les dix ans à venir est le chômage/sous-emploi, suivi dans leurs préoccupations d’une crise fiscale, de la défaillance de la gouvernance mondiale et du choc des prix de l’énergie ; le top5 des principaux risques à leurs yeux se termine par le risque d’une instabilité sociale profonde. Les considérations liées aux technologies, en particulier les cyber-attaques, sont moins fréquemment citées, même si elles progressent dans le classement, soulignent les auteurs de l’étude dans le communiqué.

En France, la perception des risques par les dirigeants d’entreprises est sensiblement différente qu’au niveau mondial. Si le chômage arrive également en tête (comme en 2016), la menace terroriste passe de la quatrième à la seconde place du Top5. Sont ensuite citées majoritairement : la crise fiscale, l’instabilité sociale et la défaillance de la gouvernance mondiale.
Le rapport complet sera publié en janvier 2018.
Catherine Dufrêne

Autres articles du dossier

Réglementation

L’Europe travaille au socle européen des droits sociaux

29/03/18

Mi-mars, la Commission européenne a présenté un projet pour une...

Lire plus

Réglementation

Les ordonnances relatives à la réforme du code du travail

8/09/17

Le gouvernement a présenté le jeudi 31 août 2017 les cinq projets...

Lire plus

Assurances de personnes

Quel regard portent les Français sur l’hôpital et la santé ?

8/06/18

Une enquête* effectuée pour le groupe MNH, Orange...

Lire plus

Assurances de personnes

Les préoccupations des Français vis-à-vis du système de santé

23/03/17

En cette période de campagne présidentielle, les Français se disent...

Lire plus

Voir le dossier complet