La hiérarchie des menaces perçues par les dirigeants n’est pas la même au niveau mondial, selon le dernier sondage réalisé par le Forum Economique Mondial (WEF), en partenariat avec Marsh & McLennan et Zurich Insurance.
 
Au niveau mondial, pour une majorité des 12 411 dirigeants interrogés (dans 136 pays), le principal risque pour leur entreprise dans les dix ans à venir est le chômage/sous-emploi, suivi dans leurs préoccupations d’une crise fiscale, de la défaillance de la gouvernance mondiale et du choc des prix de l’énergie ; le top5 des principaux risques à leurs yeux se termine par le risque d’une instabilité sociale profonde. Les considérations liées aux technologies, en particulier les cyber-attaques, sont moins fréquemment citées, même si elles progressent dans le classement, soulignent les auteurs de l’étude dans le communiqué.

En France, la perception des risques par les dirigeants d’entreprises est sensiblement différente qu’au niveau mondial. Si le chômage arrive également en tête (comme en 2016), la menace terroriste passe de la quatrième à la seconde place du Top5. Sont ensuite citées majoritairement : la crise fiscale, l’instabilité sociale et la défaillance de la gouvernance mondiale.
Le rapport complet sera publié en janvier 2018.
Catherine Dufrêne

Autres articles du dossier

Innovation

Du mal à digérer la règlementation ? Trouvez une idée ludique pour sensibiliser vos collaborateurs !

15/02/18

On le sait, l’année s’annonce chargée en termes de chantiers...

Lire plus

Vie syndicale

La CSCA, mobilisée pour la recherche

19/03/18

Cette année encore, la CSCA, partenaire historique des Foulées de...

Lire plus

Vie syndicale

Vif succès pour le déjeuner des souscripteurs à Paris

31/03/17

Le déjeuner des souscripteurs du 22 mars 2017 a réuni plus de 140 invités....

Lire plus

Notes d'information

L’indicateur d’assurance

28/07/17

Mentionné par l’article R 511-3 III du code des assurances, l’indicateur...

Lire plus

Voir le dossier complet