Le cabinet Facts & Figures a réalisé pour le distributeur d'assurances vie en ligne Altaprofits une étude comparant un de ses contrats commercialisé sur Internet à 22 autres contrats d’assurance vie diffusés par un canal différent. Il ressort de cette étude que ceux distribués par les banques seraient les moins généreux.
 
Ainsi, l’écart de performance financière entre le rendement du contrat Altaprofits Vie et celui du canal de distribution bancaire est de + 1,05 % par an de taux de rentabilité interne à la faveur d’Altaprofits, a calculé Facts & Figures. Le cabinet conseil a évalué à 2,91 % nets la performance financière moyenne annuelle du contrat Altaprofits Vie alors qu’il estime à 1,86 % nets la performance financière moyenne des contrats d'assurance vie commercialisés par les réseaux bancaire. Plus de la moitié des contrats d’assurance vie étant commercialisés par le canal de distribution bancaire, « cela signifie qu’un nombre très important d’épargnants sont équipés d’un contrat d’assurance vie dont la rentabilité est insuffisante », ne manque pas de remarquer Facts & Figures.
 
Qu’en est-il des autres réseaux de distribution ?
Si les contrats commercialisés par les conseillers en gestion du patrimoine (CGPI) ou les courtiers indépendants représentent 8 % du marché de l’Hexagone, ils font mieux que ceux des banques, sans atteindre la performance du contrat Altaprofits Vie. Sur la même période, leur taux de rendement annuel moyen est de 2,10 % nets et l’écart annuel moyen est de 0,80 % avec le contrat d’Altaprofits.

Quant aux contrats commercialisés par les filiales d’assurance vie de mutuelles qui détiennent 8 % des parts du marché, les taux de rendement annuels sont de 2,42 % nets en moyenne, soit un écart annuel moyen de 0,50 % nets par rapport à Altaprofits Vie, mais on note cependant des disparités importantes selon les assureurs.
Geneviève Allaire
 
Méthodologie de l’étude
Etude réalisée sur les performances annuelles pour une période de 16 ans (du 1er  janvier 2001 au 31 décembre 2016) entre Altaprofits Vie et 22 autres contrats d'assurance vie, de même profondeur et de même durée d'existence. Facts & Figures a sélectionné quatre contrats au sein de chacun des canaux de distribution benchmarkés afin d'avoir une base statistique suffisamment large et représentative puis ils ont été équipondérés (moyenne de performance financière établie entre les différents contrats commercialisés par chacun des canaux de vente). Le cabinet conseil a ensuite simulé un épargnant fictif souscrivant, au même moment, aux 23 contrats étudiés et procédant à un versement mensuel périodique de 100 € sur chacun d'eux, du 1er janvier 2001 au 31 décembre 2016.

Autres articles du dossier

Dommages et RC

« Météo sensibilité » : ENI et ClimateSecure se lancent dans l’audit

25/04/17

La société énergétique ENI et la start-up ClimateSecure...

Lire plus

En bref

Allianz France : une campagne de prévention domestique d’une maison 3D sur Instagram

27/06/17

Le segment visé est la MRH : l’assureur a construit une maison 3D afin...

Lire plus

En bref

Bonne tenue des plans d’épargne retraite entreprises

18/04/17

Tous les indicateurs des plans d’épargne retraite entreprises sont en hausse,...

Lire plus

Le secteur

Répondant aux évolutions sociétales, l’assistance a le vent en poupe

26/04/17

De plus en plus sollicitées, les sociétés d’assistance ont vu leur...

Lire plus

Voir le dossier complet