La société d’assurance mutuelle basée à  Chécy, dans le Loiret, vient d’ouvrir l’accès à un poste de travail courtage destiné aux 385 courtiers partenaires avec qui elle travaille au quotidien. Avec cet outil, elle se positionne comme l’un des premiers acteurs du marché de l’IARD à proposer la signature électronique pour des produits de grande distribution.

Afin de mettre en place le nouvel outil, Thélem Assurances a constitué dans un premier temps un groupe de courtiers pilotes qui ont travaillé en concertation avec les équipes internes, créatrices de la nouvelle solution digitale. Cette dernière a été déployée dans les quelque 265 agences, réparties dans 49 départements que compte la société mutuelle. Elle vient d’être lancée à l’attention des courtiers avec qui elle est en lien. De l’avis de Christophe Exartier, du cabinet OCGA, courtier à Le Pont de la Claix, près de Grenoble : « Une fois la main prise sur l’outil, ça marche vraiment bien, ça nous fait gagner du temps et de l’énergie. Nous avons réalisé plusieurs signatures à distance et nous avons même utilisé le service pour des pièces que nous attendions en signature. Un coup de fil, le client a ouvert un espace assuré et signé immédiatement ses pièces. Un gain de temps appréciable ! »

D’un point de vue ergonomique, le poste de travail courtage indique dès la page d’accueil les opérations à effectuer par l’intermédiaire, à traiter directement ou bien en réponse à ses clients, ainsi que des actualités relatives à l’entreprise. Outils de gestion, modules de tarification, que ce soit pour l’assurance dommages ou la prévoyance, le courtier trouvera dans cet espace dématérialisé la panoplie d’applications dont il a besoin.  Le poste de travail courtage a été conçu afin de donner une vision à 360 ° sur l’assuré et ses équipements. D’une utilisation simple, l’interface permet l’intégration de la signature électronique aux devis ou aux contrats, que ce soit de visu ou à travers l’espace assuré. Selon la mutuelle d’assurances, Thélem Assurances est l’un des premiers porteurs de risques positionnés en IARD  à introduire la signature électronique. De plus, chaque intermédiaire peut intégrer son propre logo au poste de travail courtage.

En vue de faciliter l’appropriation de ce nouvel outil par ses courtiers partenaires, Thélem Assurances a organisé des sessions de formation. Environ 300 cabinets de Bordeaux, Caen, Châteauroux, Lyon, Nancy, Nantes, Orléans, Paris et Villeneuve d’Ascq se sont ainsi familiarisés au poste de travail courtage. Il est déjà prévu de le faire évoluer très rapidement, notamment en supplémentant les notifications ou bien en liant les personnes d’une même famille pour un aperçu plus complet.
Thélem Assurances s’adresse à près de 480 000 sociétaires. Ses 477 collaborateurs salariés se consacrent à un portefeuille de plus d’un million de contrats. En 2020, Thélem Assurances fêtera ses 200 ans.

Geneviève Allaire