La qualité de vie au travail a fait l’objet d’un accord entre la Fédération Française de l’Assurance (FFA) et les organisations syndicales CFDT, CFTC, CGC et UNSA. Rendu public le 26 janvier, il propose un cadre aux entreprises du secteur de l’assurance. Si la démarche est encore timide, c’est un premier pas pour avancer dans cette direction.
 
Par cet accord, « le secteur de l’assurance souhaite relever les défis des transformations multiples et rapides qui résultent principalement de la digitalisation des activités, mais également d’autres facteurs tels que les évolutions normatives, les attentes des clients, dans un contexte de globalisation des activités », est-il indiqué en préambule. Il résulte d’un engagement pris par l’accord de branche relatif au Pacte de responsabilité et de solidarité dans les sociétés d’assurances du 8 décembre 2014. L’objet de l’accord sur la qualité de vie au travail est de fournir un socle commun de références afin que les entreprises du secteur soient en mesure de construire leur propre démarche.

Dialogue et implication des équipes
A l’échelle de l’entreprise, ce texte définit le rôle que peuvent revêtir dans ce domaine les protagonistes (managers, collaborateurs, départements ressources humaines…). Il invite à favoriser le dialogue pour évaluer les évolutions vécues par le secteur et les impacts humains de ces transformations, notamment en termes de gestion prévisionnelle des emplois, des compétences et des parcours professionnels, avec les incidences possibles sur le travail au quotidien ou sur la conciliation des temps de vie.
Pour une utilisation optimale des outils digitaux, il est proposé aux entreprises de mener des actions ou des formations. Cet accord encourage aussi les entreprises à adapter les espaces de travail en fonction des évolutions, les services de santé au travail étant considérés comme des interlocuteurs incontournables sur ce plan.
Autre proposition contenue dans l’accord : la mise en place de dispositifs et de pratiques afin d’agir contre les interférences entre vie professionnelle et privée, notamment au regard de la connectivité. Il est suggéré aux entreprises de mettre en place des actions de sensibilisation et de désigner un référent Qualité de vie au travail.

Bilan des actions par la branche
Des échanges sur les retours d’expériences menées dans les entreprises seront organisés au niveau de la branche et un guide des bonnes pratiques d’entreprises sera diffusé. Par ailleurs, un événement  sur le thème de la qualité de vie au travail sera prévu dans l’année à l’échelle de la branche.
« La transformation numérique a des conséquences importantes sur le secteur de l’assurance. Avec la Fédération de l’Assurance, il nous importait d’instaurer un cadre pour préserver la qualité de vie au travail et l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, notamment au regard du droit à la déconnexion. C’est un accord qui va vivre et être enrichi au fur et à mesure. Le but partagé avec la FFA est de pousser les entreprises à négocier », explique Marie-Laure Marchand, de la Fédération UNSA Banques-Assurances signataire de ce texte.
L’accord aborde plusieurs items. Il met en avant les acteurs visés par la qualité de vie au travail. « Par exemple, il permet de souligner le besoin flagrant des services de médecine de travail au sein des entreprises pour aider à lutter contre les risques psychosociaux », ajoute Marie-Laure Marchand.
Geneviève Allaire
 
Les chiffres clés du secteur de l’assurance en 2015

(Source : l’Observatoire de l’évolution des métiers de l’assurance publié en décembre 2016)

147 100 salariés dont :
  • 137 693 personnes en CDI (93,6 %)
  • 9 407 personnes en CDD (6,4 %)
  • 3 445 personnes en contrat de professionnalisation (2,4 %) 
90 143 salariés travaillent en Province (61,3 %)
56 957 salariés travaillent en Ile-de-France (38,7 %)
L’âge moyen est de 42,5 ans (43,3 ans pour les hommes et 42 ans pour les femmes en moyenne)
Les femmes représentent 60,1 % des effectifs de salariés dans le secteur de l’assurance (+ 2,5 % en dix ans) et les hommes représentent 39,9 %.
67 666 salariés sont cadres (46 % de la population totale)

Autres articles du dossier

Le secteur

Progression des Plans d’épargne retraite entreprise

27/07/17

Les Plans d’épargne retraite entreprise ou articles 83 couvraient 4,2 millions...

Lire plus

Le secteur

Le point sur 2017 et les perspectives 2018 de la Fédération Française de l’Assurance

16/03/18

La FFA a tenu ce 15 mars sa traditionnelle conférence de début...

Lire plus

Le secteur

Taux d’intérêt : les scénarios possibles et leurs conséquences sur l’assurance

24/03/17

Avec les changements induits par la technologie et la réglementation, faire face à...

Lire plus

En bref

Les assureurs s’engagent via une convention

13/12/16

Destinée à formaliser le suivi des événements climatiques majeurs par...

Lire plus

Voir le dossier complet