Cette année encore, la CSCA était partenaire officiel des incontournables Journées du Courtage, les 12 et 13 septembre à Paris. Interventions en conférences, ateliers d’informations, échanges avec nos experts sur notre stand, moments de convivialité… : le dispositif mis en place, pour l’ensemble des courtiers, a remporté un vif succès.

Les élus et permanents de la CSCA étaient sur le pont, les 12 et 13 septembre, pour informer, échanger, et partager bien sûr des moments de convivialité. Sur un stand au style très épuré et complètement ouvert, l’équipe a accueilli durant les 2 jours des dizaines de courtiers, adhérents et non-adhérents. Beaucoup de ces derniers s’interrogent toujours sur leur mise en conformité, véritable enjeu à l’heure où la réglementation s’emballe et que de nouvelles obligations arrivent en masse, avec l’ACPR en embuscade. Service juridique spécialisé et performant, service de médiation gratuit et agréé, Pack Conformité en partenariat avec Astrée, accompagnement pour la formation des collaborateurs, documents contractuels types, conventions Solvabilité 2 négociées par la CSCA avec les assureurs … : l’ensemble des services mis à la disposition des courtiers par la CSCA a permis aux courtiers venus nombreux se renseigner, d’envisager leur quotidien et leur avenir de façon beaucoup plus sereine.

Cette année, la CSCA avait d’ailleurs anticipé le besoin de relaxation des courtiers, en leur proposant une activité inédite lors des Journées : une séance gratuite de massage, prodiguée par l’Ecole Internationale du Spa ! Une initiative originale qui a remporté un succès certain…
 
Un skipper en invité d’honneur
Et quoi de mieux, pour éviter les récifs dont regorge l’environnement actuel, que les conseils d’un pro de la course au large, le très prometteur jeune skipper Thomas Ruyant ? Invité d’honneur de la CSCA lors des Journées, le Dunkerquois, vainqueur notamment de la Mini Transat puis de la Route du Rhum, deux courses majeures en solitaire, est revenu sur son dernier Vendée Globe, dont il garde un excellent souvenir malgré son abandon. « Amener un bateau d’un endroit à un autre est grisant. Le dépassement de soi m’attire, et j’aime la confrontation. Même en croisière j’essaie toujours de doubler les autres ! Au large, c’est souvent dur, moralement et physiquement, mais on ne retient que les bons souvenirs. Quand on a une avarie, on n’a pas le temps de se lamenter. Il faut alors changer d’objectif, et s’y tenir. Lors du dernier Vendée Globe, après mes différentes avaries, mon objectif était de ramener le bateau en Nouvelle-Zélande, ce que j’ai réussi à faire ; donc malgré l’abandon, j’étais fier et content. A mes yeux, être sur la ligne de départ était déjà une victoire, et cela reste de belles histoires de mer, je n’arrive pas à être déçu », explique Thomas Ruyant. Malgré tout, difficile de masquer une légère frustration, au vu du budget et du temps de préparation qu’aura nécessité sa participation au Vendée Globe.

Heureusement, après quelques difficultés rencontrées auprès de l’assureur de son bateau, Thomas Ruyant a pu être dûment indemnisé grâce à… son courtier ! « Heureusement qu’il était là et qu’il est extrêmement compétent ; nous sommes des sportifs, nous ne maîtrisons pas ces sujets-là, pourtant essentiels à la concrétisation de nos projets. Etre accompagné par un courtier est indispensable à mes yeux », témoigne le skipper. Ce Vendée Globe 2017 était d’autant plus important qu’il s’agissait autant d’un défi sportif que d’une aventure humaine : en guise de sponsor pour son bateau, Thomas Ruyant courrait en effet au nom de l’association Souffle du Nord et l’ONG Projet Imagine. Désormais en pleine préparation du Vendée Globe 2020, le skipper est en quête de nouveaux partenaires.
 
Catherine Dufrêne

Autres articles du dossier

Notes d'information

Organisation de la distribution d’assurances et des délégations y afférentes - Logique Solvabilité II

27/07/17

Aux termes de l’article 49 notamment de la Directive 2009/138/CE du Parlement et du Conseil...

Lire plus

Nos actions

Alerte de l’ACPR sur la situation d’ALPHA Insurance A/S

6/03/18

Paris , le 06/03/2018 L’Autorité de contrôle prudentiel et de...

Lire plus

À vos côtés

La formation, objet de toutes les attentions de l’ACPR

9/06/17

A l’occasion de la publication du rapport 2016 de l’Autorité de...

Lire plus

Réglementation

DDA : l’ACPR livre son explication de texte

24/11/17

Le 22 novembre, l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution...

Lire plus

Voir le dossier complet