Il avait été acté dans la loi de financement de la Sécurité sociale qu’un rapport sur les conditions du déploiement du tiers-payant serait remis par le gouvernement au Parlement avant le 31 mars.

Réalisé par l’Inspection  générale des affaires sociales (Igas), celui-ci aura été rendu avec un peu de retard, le 23 avril. Après avoir mené une concertation avec l’ensemble des acteurs de la santé et des éditeurs de logiciels, l’Igas a proposé un calendrier de déploiement des outils pour sa mise en œuvre. Les outils des organismes d’assurance maladie complémentaires actuellement en cours de développement (télé-service de droits complémentaires et de calculs IDB-CLC) devront couvrir les trois-quarts des assurés dès la mi 2018 et la quasi-totalité d’entre eux en septembre 2019. La montée en charge du tiers-payant et le service rendu aux professionnels de santé feront l’objet d’un suivi.
Geneviève Allaire

Autres articles du dossier

Réglementation

Plan d’action sur la finance durable : la Commission européenne publie ses pistes prioritaires

12/03/18

Dans le sillage de l’accord de Paris sur le changement climatique et le programme de...

Lire plus

En bref

Une offre d’assurance à 360 ° de Radiance groupe Humanis

22/03/18

La mutuelle Radiance groupe Humanis, membre du groupe Humanis, implantée en Auvergne...

Lire plus

Le secteur

Courtage grossiste et devoir de conseil : la jurisprudence confirme le principe retenu par la CSCA dans son Code de bonne conduite

26/04/17

Dans un arrêt du 23 mars 2017, la Cour de Cassation est revenue sur l’arrêt...

Lire plus

Communiqués de presse

Communiqué de presse : Tour de France de la CSCA c'est reparti !

27/07/17

Paris, le 27 juillet 2017,

Lire plus

Voir le dossier complet