Il avait été acté dans la loi de financement de la Sécurité sociale qu’un rapport sur les conditions du déploiement du tiers-payant serait remis par le gouvernement au Parlement avant le 31 mars.

Réalisé par l’Inspection  générale des affaires sociales (Igas), celui-ci aura été rendu avec un peu de retard, le 23 avril. Après avoir mené une concertation avec l’ensemble des acteurs de la santé et des éditeurs de logiciels, l’Igas a proposé un calendrier de déploiement des outils pour sa mise en œuvre. Les outils des organismes d’assurance maladie complémentaires actuellement en cours de développement (télé-service de droits complémentaires et de calculs IDB-CLC) devront couvrir les trois-quarts des assurés dès la mi 2018 et la quasi-totalité d’entre eux en septembre 2019. La montée en charge du tiers-payant et le service rendu aux professionnels de santé feront l’objet d’un suivi.
Geneviève Allaire

Autres articles du dossier

Assurances de personnes

Le poids des avantages sociaux est significatif dans la rémunération salariée

28/02/17

Le 28 février, Aon Hewitt a publié les résultats de la cinquième...

Lire plus

Vie syndicale

Entrée en application de la DDA : la CSCA en appelle au ministre de l’Economie Bruno Le Maire

15/09/17

Depuis plusieurs mois, au vu du calendrier intenable que les autorités entendent imposer...

Lire plus

Nos actions

Solvabilité II : un accord trouvé avec MS AMLIN (Convention en ligne)

27/10/17

Dans le cadre de l’entrée en vigueur de « Solvabilité...

Lire plus

En bref

Une nouvelle complémentaire seniors chez Swiss Life

11/06/18

Swiss Life vient de lancer une nouvelle complémentaire adaptée aux besoins des...

Lire plus

Voir le dossier complet