Selon une étude de Good Value for Money, « les fonds en euros dynamiques et les fonds en euros immobiliers ont presque toujours mieux performé que les fonds en euros classiques au cours de ces dernières années ».

Ainsi et pour 2017, si la performance des fonds en euros classiques a été de 1,6 %, celle des fonds en euros dynamiques s’est élevé à 2,21 % et celle des fonds en euros immobiliers était la plus élevée, avec 2,46 % (rendements nets de frais et bruts de prélèvements sociaux). Sur une moyenne de cinq ans (2013 à 2017), ce sont les fonds en euros immobiliers qui affichent une nouvelle fois la performance la plus élevée avec 3,18 % contre 2,76 % pour les fonds en euros dynamiques et 2,19 % pour les fonds en euros classiques. Néanmoins, un retournement du marché de l’immobilier pourrait renverser cette tendance.
Geneviève Allaire

Autres articles du dossier

Réglementation

L’ACPR publie son rapport 2017, et ses observations sur l’intermédiation

29/05/18

L’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) livre...

Lire plus

En bref

L’Orias annonce l’ouverture des immatriculations au registre en Nouvelle-Calédonie

14/03/17

Les intermédiaires en assurance ayant une activité en Nouvelle-Calédonie ont...

Lire plus

Le secteur

Activité en croissance pour Sham dans un contexte difficile

11/04/17

En 2016, le groupe Sham a enregistré une croissance de 3,1 %, portée par la...

Lire plus

Le secteur

SFAM prévoit de renforcer ses équipes avec le recrutement de 1 000 collaborateurs

23/03/18

Présent en France et dans certains pays d’Europe (Suisse, Belgique et Espagne), le...

Lire plus

Voir le dossier complet