Dans le projet de réforme constitutionnelle, un amendement a été déposé lors de l’examen du texte par l’Assemblée nationale, le 19 juillet. Il s’agirait « d’étendre le champ des lois de financement de la Sécurité sociale (LFSS) à la ‘’protection sociale’’ », un libellé des plus flous. Selon Olivier Véran, député du parti La République en marche auteur de cet amendement, celui-ci vise à « renforcer le périmètre des lois de financement de la sécurité sociale pour y adjoindre la dépendance, première étape vers la création d'un risque dépendance faisant appel à la solidarité nationale pour venir en aide à nos ainés victimes de perte d'autonomie, et à mieux considérer ceux qui en prennent soin (aidants et soignants) ». Pour l’heure et suite aux révélations de l’affaire Benalla, le projet de réforme constitutionnelle a été suspendu.
Geneviève Allaire