Une expérimentation a été lancée en mai par le ministère de la Santé* afin de tester, sur la base du volontariat et pendant un an, une application mobile à installer sur les smartphones qui pourrait reléguer la carte Vitale dans les tiroirs. Les premiers à utiliser ‘’ l’appli carte Vitale’’ seront les assurés au régime obligatoire des départements du Rhône et des Alpes-Maritimes.

Ils pourront le faire auprès des professionnels de santé participant à l’expérimentation. Toutefois, ils pourront continuer à utiliser leur carte Vitale ‘’traditionnelle’’. L’appli carte Vitale est l’un des dix chantiers annoncés par la ministre de la Santé le 25 avril dans le cadre du plan « #MaSanté2022 » dont l’objectif est d’« accélérer le virage numérique » dans ce domaine. Il est prévu que l’appli carte Vitale devienne un outil d’identification et d’authentification des patients lors de leurs recours aux services et soins médicaux. Le test devrait s’achever en mai 2020 et, s’il est concluant, la généralisation de l’application mobile devrait avoir lieu à partir de 2021. A termes, les organismes complémentaires seront, bien entendu, intégrés au processus pour y implanter la consultation des droits en ligne et donner accès à leurs assurés aux services qu’ils proposent via ce support.

* Voir le décret n° 2019-528 du 27 mai 2019 relatif à l'expérimentation d'une « e-carte d'assurance maladie »  paru au Journal Officiel du 29 mai 2019

Genevieve Allaire