« Les courtiers devraient reconsidérer la DDA (Directive de distribution de l’assurance) comme une réelle opportunité pour mieux vendre grâce à des produits plus lisibles. »

Lire plus